Le thé jaune, fraîcheur délicate et impériale

Perle de rareté parmi les 6 variétés de thé, le thé jaune possède un arôme délicat et inimitable, doublé d’une robe jaune d’un exotisme aérien. Thé favori des empereurs de Chine, c’est une spécialité chinoise exceptionnelle dont la complexité mérite d’être dégustée.

Des arômes délicats à la rondeur exquise

Le thé jaune est le thé chéri par les familles impériales chinoises, et doit son nom à son exquise couleur dorée, autrefois synonyme de royauté. L’incroyable douceur de ce thé de qualité ultime cache d’innombrables bienfaits pour le corps et l’esprit.

La délectable rondeur du thé jaune glisse avec délicatesse sur le palais et vous emmène à la découverte des terroirs asiatiques traditionnels, en Chine comme au Vietnam. Subtil et rafraîchissant, le thé jaune possède une saveur fruitée qui rappelle le goût d’une poire juteuse, saupoudrée d’une savoureuse note de vanille.

Naturellement sucré, le thé jaune est considéré comme un thé mûr aux teintes douces et aromatiques. Son goût parfumé, lumineux et floral évoque la chaleur caressante d’un levé de soleil et l’originalité d’une récolte traditionnelle.

La récolte d’un thé d’exception

Aussi rare qu’exceptionnel, le thé jaune ne se récolte qu’une fois dans l’année et ne se trouve que dans certains terroirs à l’environnement particulier. Issu d’une récolte traditionnelle, ce thé parfumé se fait de plus en plus rare sur le marché du thé. Très peu nombreux sont les maîtres des thés connaisseurs qui possèdent encore le savoir-faire nécessaire à la création du thé jaune.

C’est dans certaines régions du Vietnam et dans un petit nombre de provinces de Chine comme Hunan, Zhejiang et Sichuan que le thé jaune est mis à l’honneur. Une fois par an lors de la cueillette, les récolteurs et récolteuses ne sélectionnent que les meilleurs bourgeons et feuilles des camellias sinensis.

Le thé jaune doit la curiosité de ses effluves à son procédé de création traditionnel. Lors de l’étape de séchage, les feuilles sont roulées dans un papier spécial appelé Niu Pi Zhi, avant d’être naturellement oxydées à l’aide d’un linge humide. C’est cette oxydation hors du commun qui donne au thé jaune son goût légèrement sucré et aérien, ainsi que sa robe profondément colorée.

Un procédé d’infusion traditionnel

Le thé jaune est une création sublime qui sait se faire désirer : pour profiter pleinement des sensationnels arômes de votre thé jaune, il faudra suivre les étapes de son procédé d’infusion avec patience et rigueur.

On placera les bourgeons et feuilles de thé jaune au fond d’une tasse à thé en porcelaine ou d’une théière en verre transparent. On versera alors de l’eau bouillante refroidie à environ 60-65° sur les feuilles, avant de couvrir la tasse ou la théière d’un couvercle pendant 5 minutes pour conserver la chaleur. On pourra ensuite laisser infuser sans le couvercle, pendant 15 à 20 minutes supplémentaires.

C’est à cette étape de l’infusion que vous pourrez observer le sublime ballet des feuilles de thé jaune. Remuées par l’eau chaude, elles tournent et rejoignent la surface avant de se déposer délicatement au fond de votre théière. Une fois qu’elles ont libéré leurs arômes et teinté votre thé jaune d’une savoureuse couleur dorée, les feuilles remontent à la surface avec élégance, comme portées par un courant naturel.

Vous pourrez alors déguster les irrésistibles arômes fruités de votre thé jaune, et vous perdre dans la contemplation de la tendre robe de ce nectar impérial.