Quelles sont les postures à adopter en méditation ?

Vous êtes débutant dans la méditation et vous ne savez pas vraiment quelles postures adopter pour vos séances ? Or, pouvoir trouver la position qui vous conviendra  est essentiel pour pouvoir méditer en toute sérénité.

Dans cet article, vous apprendrez quels sont les meilleures postures à adopter pour vos heures de méditation. Alors attrapez votre coussin de méditation, placez vous dans un endroit calme et découvrez comment calmer votre esprit et vous relaxer grâce aux meilleurs positions de méditation.

Quelques postures de méditation à adopter

Il existe plusieurs postures à adopter pour atteindre un état méditatif. Le lotus est la plus connue d’entre elles. Appelée Padmasana, cette position est considérée comme l’Asanas suprême.

Pour la pratiquer, assoyez-vous avec les jambes tendues au sol. Pliez la jambe droite et placez le pied tout en haut de la jambe gauche et procédez inversement de l’autre côté. Le haut du corps doit être complètement détendu et les genoux touchant le sol.

Le Sukhasana est la position « facile » pour atteindre un calme intérieur sans avoir de difficultés de posture. Placez-vous les jambes tendues puis pliez-les pour placer le pied droit sous la cuisse gauche et inversement pour le pied gauche. Inversez le croisement si cela vous est plus agréable.

Le Vajrasana calme le corps et l’esprit, en douceur grâce à sa position assise sur les genoux. Pour la pratiquer, levez vous sur les genoux avec vos deux gros orteils en contact et vos talons légèrement orientés sur l’extérieur. Penchez le haut du corps vers l’avant est asseyez-vous entre vos talons.

Vous n’avez pas besoin de matériel, si ce n’est un endroit confortable et éventuellement un coussin de méditation pour vos pratiques méditatives.

Les règles de la posture de méditation

Il faut savoir que vous pouvez méditer à n’importe quel moment et n’importe quel endroit. Que ce soit au bureau, dans les transports en communs, à midi ou 17h, il est possible de pratiquer la méditation en mouvement.

Mais sachez que pour avoir une bonne qualité de méditation, il est mieux d’avoir un endroit calme où se rendre régulièrement sans être dérangé. L’heure de la méditation est propre aux rythmes de vie de chacun.

Il existe 3 règles d’or à suivre pour adopter les bonnes postures de méditation. La colonne vertébrale doit être droite en toutes occasions. Comment espérer atteindre la paix intérieure si votre corps envoie des signaux de douleurs à cause de votre dos ?

Vos muscles doivent être relâchés. Bien sur, vous pourrez forcer sur votre position, mais les douleurs vont vite vous empêcher de vous clarifier l’esprit. Si vous avez mal à chaque séance, vous serez vite découragés  par votre méditation quotidienne.

Et enfin,  méditer assis vous permet de focaliser votre attention pour commencer à prendre conscience de vous-même. Si vous n’êtes pas calme et attentif, votre méditation sera bien plus difficile à atteindre est moins bénéfique.