Les différentes positions pour dormir à deux

Dormir en couple peut présenter des difficultés, surtout si votre partenaire ronfle ou bouge beaucoup la nuit. Ces éléments risquent de perturber votre repos.

Pour éviter cette situation et prévenir le manque de sommeil, choisissez bien le matelas que vous allez utiliser à deux.

En outre, votre position peut contribuer à votre confort.

Elle détermine aussi le climat qui règne entre vous.

Découvrez ainsi les différentes positions pour dormir en couple.

La position de la cuillère

Pour bien dormir à deux, il faut choisir la position qui met chacun à l’aise.

Vous devez également utiliser un matelas responsable et confortable. Il s’agit d’un couchage dont les matériaux de fabrication sont naturels et écologiques.

Il ne contient donc aucune substance nocive pour la santé et l’environnement. Ce qui vous permet de dormir sur une literie saine.

Côté confort, l’espace et le soutien sont deux critères essentiels. Puisque vous dormez en couple, préférez un lit spacieux. Quant au soutien, choisissez-le en fonction de vos morphologies.

Si l’un de vous est corpulent, il est recommandé d’opter pour un support ferme. Par ailleurs, votre position de sommeil conditionne aussi votre confort.

Celle de la cuillère est très prisée.

Cette posture sécurisante aide à vous détendre, favorisant ainsi l’endormissement et le sommeil réparateur.

À lire aussi : L’insomnie et ses causes

La cuillère distancée

Comme pour la position de la cuillère, les deux membres du couple dorment sur le côté. Ils font également face à la même direction. La différence est qu’ils ne se touchent pas.

Il en découle un réel équilibre entre l’envie de rester proche et celle de garder une certaine distance. Ce qui est idéal pour dormir ensemble sans malaise.

Dans ce cas, pour favoriser le confort, utilisez un matelas proposant une bonne indépendance de couchage. Cela vous permet de ne pas trop ressentir les mouvements de votre partenaire lorsqu’il bouge dans son sommeil.

Enlacés

Cette position fait partie des plus répandues auprès des jeunes couples.

Elle se traduit par un besoin permanent de ressentir l’être aimé, ce qui peut signifier une dépendance affective. Elle peut aboutir à deux issues :

  • Certains couples s’endorment enlacés et le restent toute la nuit. Si vous êtes habitué à dormir de cette façon, un matelas standard constitue un excellent choix (140 x 190 cm).
  • D’autres couples s’endorment enlacés et se séparent durant la nuit. Dans ce cas, il va vous falloir plus d’espace. Privilégiez donc les grands matelas comme le queen-size (160 x 200 cm) ou le king-size (180 x 200 cm).

Face-à-face

Cette position implique que les deux partenaires dorment sur le côté.

Le visage de l’un se trouve à quelques centimètres de celui de l’autre, sans se toucher. Cela peut signifier que vous ne voulez pas perdre de vue votre moitié, même durant votre sommeil.

Ce qui peut exprimer un profond attachement ou un manque de confiance.

Sachez aussi que cette posture peut vous aider à mieux dormir en atténuant certaines douleurs. Ce, car elle permet l’utilisation d’un coussin entre les jambes ou les genoux.

Dos-à-dos

Il existe deux types de position dos-à-dos :

  • Sans se toucher : cette posture ne signifie pas forcément que le couple est en conflit. En fait, c’est l’idéal en été puisqu’elle permet de ne pas avoir trop chaud. Mais surtout, elle favorise votre confort personnel sans pour autant gêner votre partenaire.
  • L’un contre l’autre : pour cette position, vous collez votre dos contre celui de votre moitié. Ce qui sous-entend que vous dormez tous les deux sur le côté. Cela démontre votre affection tout en soulageant les douleurs dorsales. Pour que ce soit le cas, il convient d’utiliser un oreiller mi-haut. Il va également falloir choisir une literie qui amortit vos mouvements, à l’instar du matelas en mousse.

Grâce à ces quelques mots, vous avez pu découvrir les différentes positions pour dormir à deux. Ils vous ont aussi permis de connaître le type de literie à utiliser, notamment pour certaines postures.

À lire également : Ce que révèle votre manière de dormir à deux