Le désir monte d’un cran grâce au bondage soft

Le carton mondial du livre Fifty Shades of Grey de l’auteur britannique E. L. James illustre parfaitement le pouvoir d’attraction de l’univers SM. Désormais, même les mères de famille se mettent à fantasmer de menottes, de domination et de fouets !

Une pratique tendance

Pratique fétiche de la planète SM, le bondage soft se met, lui aussi, à avoir de nombreux adeptes. Ce jeu en couple, qui consiste à contraindre une partie du corps de son partenaire pendant l’amour, suscite beaucoup d’intérêt chez tous les amateurs de sensations fortes ! On varie les plaisirs et on booste son plaisir en craquant pour cet univers si particulier. Une seule contrainte pour jouir avec entrave : on pratique le bondage soft avec un partenaire en qui on a 100% confiance ! On peut ainsi s’abandonner au plaisir en toute liberté. 

Ne pas négliger l’ambiance !

Une séance de bondage soft ne s’improvise pas. Il existe tout un rituel à mettre en place pour exacerber le potentiel érotique de ce jeu en couple sulfureux. On mise sur une ambiance 100% hot et on n’hésite pas à se servir de tous les accessoires qui nous émoustillent. Sur notre boutique en ligne, on peut découvrir un large choix de bougies, de tenues sexy et de toys, parfaits pour créer une atmosphère sensuelle. Masques, combinaisons en latex, menottes en fausse fourrure et corde, tous les ingrédients sont là pour passer un moment inoubliable ! Et si on se prenait à jouer vraiment selon les codes du SM ? Qui sera le dominant et qui se laissera dominer ? Nos fantasmes les plus secrets deviennent désormais réalité avec le bondage soft.

Les règles à respecter du bondage soft

Pour pratiquer ce jeu en couple dans les règles de l’art, il est bon de rappeler quelques règles du bondage soft, qui permettent le plaisir et la sensualité dans le respect de l’autre. Tout d’abord, on exclue certaines parties du corps de la séance de bondage. Le cou, les aisselles et l’aine ne doivent jamais être entravées. Ensuite, on n’oublie pas de mettre préalablement en place un code pour signaler que l’on souhaite sortir de son personnage. Parfois dans le feu de l’action, on peut se laisser aller à quelques débordements et il est nécessaire d’avoir, à tout moment, une porte de sortie. On garde une paire de ciseaux à portée de main pour couper les liens dès que l’on en ressent le besoin !