L’autoconsommation photovoltaïque pour produire sa propre consommation d’énergie ?

Que vous soyez professionnel ou particulier, impossible d’en douter : l’énergie solaire est notre avenir. Et grâce aux avancées technologiques, elle est de plus en plus présente dans les réseaux domestiques !

Vous pouvez maintenant consommer votre propre production d’énergie verte tout en faisant des économies. Véritable opportunité financière, les panneaux solaires sont bien plus respectueux de l’environnement que l’utilisation du réseau public de distribution. En consommant l’énergie produite depuis votre jardin ou votre toit, vous privilégiez le circuit court et réduisez fortement vos émissions de CO2.

Ceci dit, les panneaux solaires restent un certain investissement financier qui mérite réflexion. On vous dit tout ce que vous devez savoir sur l’autoconsommation photovoltaïque !

Qu’est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’autoconsommation implique de consommer l’énergie que vous produisez depuis chez vous. Les panneaux photovoltaïques créent de l’électricité issue de la lumière du rayonnement solaire, et la transmettent directement à votre logement. En installant des panneaux photovoltaïques, quatre options de consommation s’offrent à vous.

L’autoconsommation exclusive

Vous ne consommez QUE ce que vous produisez, donc vous n’êtes pas rattaché au réseau de distribution public. En optant pour cette possibilité, votre installation ne doit pas dépasser la puissance de 3 kilowatt-crête.

L’autoconsommation exclusive vous offre une indépendance totale vis-à-vis des entreprises distributrices d’électricité, mais nécessite une certaine adaptation. En effet, vous devez vous assurer de produire toute l’électricité dont vous avez besoin.

Pour ce faire, vous pouvez investir dans un parc de batteries solaires pour stocker votre surplus d’énergie. Mais les batteries coûtent encore cher à l’achat, même si leur prix diminue peu à peu. Pour éviter d’éventuels désagréments, nous vous conseillons de réajuster vos habitudes de consommation. Investissez dans un minuteur ou reprogrammez vos appareils pour qu’ils fonctionnent lorsque vos panneaux produisent le plus d’énergie.

L’autoconsommation avec revente de surplus

Vous consommez votre production d’électricité tout en étant rattaché au réseau public. Vous signez un contrat avec EDF, qui a une Obligation d’Achat sur votre surplus de production. Le prix de rachat de votre énergie est garanti pour 20 ans. De plus en plus de foyers en France choisissent cette option, qui semble être la plus rentable.

La revente totale

Vous produisez de l’énergie que vous revendez intégralement à EDF ou à un autre fournisseur. Vous signez un contrat pour une durée de 20 ans, mais le tarif peut être réévalué chaque année.

Il y a quelques années, cette solution était la préférée des français. Mais au vu de la hausse constante du prix de l’électricité (environ 7% de plus en 2020), ce n’est plus la plus rentable.

L’autoconsommation collective

Depuis mars 2020, un cadre légal définitif a été posé pour encourager l’autoconsommation collective, qui s’avère être une option très intéressante et éco-responsable. L’idée est simple : si votre voisin possède des panneaux photovoltaïques et produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, pourquoi ne pas vous en faire profiter ?

Il est donc possible, pour les propriétaires d’un ensemble photovoltaïque, de vendre leur surplus d’énergie aux consommateurs proches de chez eux, à des prix plus intéressants. Mais ce n’est pas tout ! Les entreprises, les copropriétés et des voisins peuvent passer à l’autoconsommation collective. Il leur suffit de :

  • Créer une personne morale pour gérer la répartition de leur énergie
  • Être raccordés sur le même réseau basse tension
  • Avoir des points de soutirage et d’injection espacés de moins de 2km

Ils pourront alors investir dans une installation photovoltaïque, et choisir une répartition plus ou moins équitable de l’électricité. Les parties prenantes ont toujours la possibilité de puiser dans le réseau de distribution public, ou de revendre le surplus d’énergie.

Ainsi, le manque de place ou l’orientation d’un bâtiment ne sont plus des obstacles pour profiter d’une énergie verte et d’un circuit court !

Choisissez votre contrat d’autoconsommation en fonction de vos besoins et de vos attentes. Si vous hésitez, l’autoconsommation avec revente de surplus est le juste milieu. En effet, elle vous permet de réduire vos factures d’électricité d’environ 40%, tout en vous assurant une rémunération annuelle fixe. Vous consommez et produisez alors une énergie gratuite et totalement propre.

L’installation des panneaux photovoltaïques chez vous

Après avoir pris la décision d’investir dans des panneaux photovoltaïques, il y a certaines modalités d’installation à connaître pour s’assurer que votre investissement est rentable et efficace sur le long terme.

Les kits à installer soi-même

Vous pouvez acheter un kit d’autoconsommation solaire, moins cher à l’achat. Ceci dit, nous vous conseillons d’y réfléchir à deux fois avant de faire un tel investissement.

En effet, si les prix semblent plus attractifs, ils sont aussi plus risqués : ces kits peuvent être un véritable gouffre financier. Derrière un panneau solaire photovoltaïque moins cher, se cache parfois un panneau solaire moins puissant. Or, si votre installation photovoltaïque est moins puissante que ce dont vous avez besoin, votre achat risque de ne pas être rentable.

En outre, en installant vous-même vos panneaux solaires photovoltaïques, vous n’avez accès ni aux aides financières de l’État, ni à la garantie des entreprises.

Installer efficacement ses propres panneaux solaires implique certaines connaissances pointues (ils doivent être exposés plein sud, avec une orientation de 30° par rapport au sol). Avant de procéder à la commande de votre kit d’autoconsommation, vous devez connaître le nombre de panneaux solaires dont vous avez besoin, ainsi que leur puissance. Il y a également de nombreuses démarches administratives à effectuer, qui peuvent parfois prendre plusieurs mois.

Une installation par une entreprise spécialisée

Passer par une entreprise photovoltaïque vous assure un travail sur-mesure, adapté à vos besoins. Les prix corrects d’une installation photovoltaïque se situent souvent entre 2000 € et 2 800€ par kWc.

En règle générale, les prix incluent :

  • L’installation des panneaux, des onduleurs et des micro-onduleurs
  • La main d’œuvre
  • Le raccordement à votre tableau électrique et/ou au réseau de distribution public
  • La mise en service

En fonction de l’entreprise à laquelle vous vous adressez, les démarches administratives et un service de maintenance peuvent être ajoutés aux tarifs.

Pour être sûr de rentabiliser votre installation, nous vous conseillons de faire appel à une entreprise qui prend en compte votre situation et vos attentes.

Les aides financières

Pour encourager les particuliers à installer des panneaux photovoltaïques et autres travaux de rénovation énergétiques, l’Etat a prévu des aides financières.

La prime d’autoconsommation

La prime à l’investissement est versée annuellement, sur 5 ans. Pour être éligible, vous devez remplir les trois conditions suivantes :

  • L’installation photovoltaïque n’est pas installée au sol. La puissance qu’elle fournit est inférieure à 100 kWc 
  • Vous avez opté pour le contrat d’autoconsommation avec revente de surplus, et donc bénéficiez d’une installation raccordée au réseau de distribution public
  • Vos panneaux photovoltaïques ont été installés par une entreprise certifiée RGE.

La prime d’autoconsommation est calculée en fonction de la puissance de votre installation photovoltaïque, et se base sur une échelle tarifaire qui varie d’année en année. Voici un aperçu de la grille tarifaire actuellement en vigueur :

  • Pour une puissance totale inférieure ou égale à 3 kWc, 390€ est versé par kWc.
  • Pour une puissance totale inférieure ou égale à 9 kWc, 290€ est versé par kWc.
  • Pour une puissance totale inférieure ou égale à 36 kWc, 180€ est versé par kWc.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

En optant pour l’autoconsommation photovoltaïque, vous êtes éligible pour le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), accordé en fonction de vos revenus. Il s’agit d’une prime plafonnée, prévue pour encourager les particuliers à effectuer des travaux de rénovation énergétique. N’oubliez pas de déclarer vos travaux !

Quels sont les avantages de l’autoconsommation photovoltaïque ?

Faire installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de votre maison nécessite une participation financière importante. Les travaux et les produits à l’achat peuvent sembler chers, mais il s’agit de l’investissement énergétique le plus sûr et le plus rentable pour les particuliers.

Avec une durée de vie d’environ 40 ans, les installations photovoltaïques ont un taux de rentabilité de 9%. Après seulement quelques années, vos panneaux photovoltaïques auront pleinement remboursé votre investissement, et vous feront gagner de l’argent.

De plus, les panneaux photovoltaïques requièrent peu d’entretien. Vous pouvez les nettoyer de temps à autre, mais c’est facultatif.

Outre sa dimension financière, l’un des principaux avantages d’une installation photovoltaïque est son excellent impact écologique. Vous produisez une énergie exclusivement verte, que vous pouvez consommer vous-même ou réinjecter dans le réseau public, réduisant ainsi grandement les émissions de CO2.

Les panneaux photovoltaïques sont un avantage considérable pour l’environnement, même après des années d’utilisation. Composés majoritairement de verre et de silicium, leur taux de recyclage est de 94,7%. Veolia a même créé une usine spécialisée pour trier et recycler leurs différents composants.

Véritables alliées de votre portefeuille et de la planète, les installations photovoltaïques représentent l’avenir.